logo-transparence-V2

« L’État s’engage en Guyane »

Multiplication par 3 des aides aux entreprises pour les contrats en alternance et d’apprentissage

Objectif

FINANCEMENT

Non spécifique

niveau d'avancement

Ville

Les aides existantes à l’apprentissage présentent des difficultés de gestion en Guyane et beaucoup d’entreprises éligibles n’en bénéficient pas. L’augmentation des aides réellement versées pourrait être facilitée par une mission d’appui aux organismes gestionnaires (chambres consulaires et CTG). L’augmentation des aides aux contrats en alternance représenterait des coûts importants dont l’efficacité mériterait d’être bien évaluée.

Le projet de loi sur l’apprentissage a vocation à apporter les réponses nécessaires à la relance de l’apprentissage.

Il est rappelé que les contrats aidés existent toujours en Guyane. Un principe de fongibilité asymétrique permettra d’utiliser les enveloppes non consommées dans le PIC ou le PEC pour les dispositifs d’IAE.

Pour plus d’information : suivi de l’Accord Thématique ECONOMIE GENERALE

voir PJ PEC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.